, ,

Une religieuse est arrêtée, car elle a aidé des prêtres à commettre des gestes horribles à l’endroit de jeunes enfants.

Une scène totalement bouleversante s’est produite en Argentine alors qu’une religieuse d’origine japonaise s’est fait passer les menottes autour de ses poignets puisqu’elle a aidé des prêtres à agresser intimement des enfants.

Âgée de 42 ans, Kosaka Kumiko est accusée de complicité dans les gestes posés par les prêtres ainsi que d’attouchements. Les crimes ont été commis dans les salles de bain, les dortoirs, le jardin et le sous-sol d’une école de Lujan de Cuyo. Le bâtiment se situe à plus de 1000 kilomètres au nord-ouest de Buenos Aires.

Le dossier a été ouvert lorsqu’une ancienne étudiante ait accusé la religieuse de l’avoir forcé à porter une couche pour contenir une hémorragie causée par une agression d’un des prêtres.

Une religieuse est arrêtée, car elle a aidé des prêtres à commettre des gestes horribles à l'endroit de jeunes enfants.  - 1

Cependant, la religieuse a nié les accusations portées à son endroit, mais elle a tout de même été amenée dans une prison pour femmes, le temps que l’enquête soit menée.

Lors de son audience, elle a continué à nier les accusations alors que plus de 24 anciens étudiants ont porté plainte contre elle, ainsi que Corbacho, le frère Nicola Corradi et trois autres hommes.

Une religieuse est arrêtée, car elle a aidé des prêtres à commettre des gestes horribles à l'endroit de jeunes enfants.  - 2

Les policiers ont procédé à l’arrestation des cinq hommes en novembre dernier et ils ont fait une découverte assez troublante dans la chambre de Corradi alors qu’il y avait une pile de magazines pour adultes ainsi que 34 000$.

Une des victimes a raconté que les 5 hommes voyaient cela comme un jeu alors qu’ils disaient  » venez, on va jouer » avant d’amener leur cible dans la sale de bain des filles.

Une religieuse est arrêtée, car elle a aidé des prêtres à commettre des gestes horribles à l'endroit de jeunes enfants.  - 3

Les hommes sont présentement détenus dans une prison de Mendoza. S’ils sont déclarés coupables, ils pourraient faire face à plus de 50 ans de prison. Le plus troublant dans cette histoire est que ce n’est pas la première fois que Corradi est accusé de tels gestes. En effet, il aurait fait quelque chose de similaire en Italie, alors qu’une centaine d’enfants auraient été agressés intimement par une douzaine de prêtres dans l’Institut Provolo.

Les autorités ont plus de 30 témoignages contre les prêtres à étudier avant de rendre leur décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces nouveaux propriétaires installent une caméra dans la forêt. Ce qu’ils découvrent par la suite va vous glacer le sang.

Ces deux adultes enferment 5 enfants dans leur sous-sol durant 15 ans. Ce qu’ils leur font subir est totalement inhumain.

Back to Top