in

Un soldat passe une nuit entière à l’hôpital avec son papa mourant, puis il dévoile un lourd secret à l’infirmière…

Un récit incroyable, qui vous fera comprendre le sens du mot empathie et compassion. C’est ce qu’on appelle la bonté humaine à l’état pure !

Dans ce monde fou, il est très difficile de rencontrer des gens qui ont une once d’humanité, capables de partager la souffrance de leur entourage.

L’histoire qui va suivre, bien que fictive, démontre le plus touchant dévouement qui soit. Extraite de la nouvelle «Night Watch» écrite par Roy Popkin et publiée dans le «Reader’s Digest» de septembre 1965. En raison de la vive émotion qu’elle occasionne, elle a depuis été partagée des milliers de fois, et reprise en ligne depuis les années 1990 et adapté de différentes façons.

Mais ce qui est sûr : vous aurez les larmes aux yeux devant son touchant dénouement !

Sans plus attendre, on vous laisse découvrir cette histoire à la fois émouvante et fascinante !

Alors qu’un homme mourant réclamait inlassablement son fils, l’infirmière est finalement arrivée avec le jeune homme tant espéré, devant répété plusieurs fois au mourant que son fils était finalement présent.

Pouvant à peine bouger, l’homme a tendu la main vers le militaire en uniforme qui l’a saisie, transmettant par ce simple geste tout l’amour et l’affection d’un fils envers son père mourant.

Le marine a pris une chaise et est demeuré assis ainsi toute la nuit, tenant la main de l’homme et lui soufflant des mots d’amour et d’encouragement. Il refusa même l’invitation de l’infirmière à aller se reposer un peu.

Dans la sombre nuit, le marine entendait tous les bruits de l’hôpital, des autres patients, parfois, en pleures ou en souffrance. Le vieil homme mourant lui ne dit aucun mot, se contentant de tenir la main de son fils toute la nuit durant.

Très tôt à l’aube, le vieil homme poussa son dernier soupire et décéda paisiblement, la main de son fils au creux de la sienne. L’infirmière s’occupa de la dépouille et vint voir le militaire pour lui offrir ses condoléances. Surpris, le marine l’arrêta. «Mais qui était cet homme ?» demanda-t-il.

L’infirmière lui dit qu’il était son père et le marine lui révéla qu’il n’avait jamais vu l’homme de sa vie. Quand l’infirmière lui demanda pourquoi avoir agi ainsi, le militaire répondit qu’il savait qu’il y avait eu erreur, mais que l’homme avait visiblement besoin de son fils qui n’y était pas. «Quand j’ai vu qu’il ne pouvait pas reconnaître son propre fils tellement il était malade, j’ai su que je devais rester, qu’il avait besoin de moi.»

«À vrai dire, je suis venu ici pour trouver un certain M. William Grey. Je dois l’informer que son pauvre fils a été tué en Irak aujourd’hui. Mais qui est ce vieil homme qui vient tout juste de mourir ?»

L’infirmière en larmes lui répondit : «M. William Grey».

Quelle bouleversante histoire qui nous témoigne le lourd sacrifice que font tout le temps, les hommes et les femmes qui vont au front pour défendre les valeurs en lesquelles nous croyons.

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

0

Comments

0 comments

Il indigne le monde entier, en publiant sur Internet des clichés de son chien qu’il vient de tatouer

Une mère et sa fille se moquent d’une femme en surpoids, la réaction du gérant du magasin est parfaite !