, ,

Un homme bat sa femme à mort et filme le tout pour montrer à ses amis qu’il la contrôle

Des histoires de violences conjugales, on en entend malheureusement trop souvent… mais celle-ci repousse les limites de l’horreur car en plus d’avoir battu à mort sa femme, un homme a filmé toute la scène pour ensuite montrer la vidéo à ses amis afin de leur prouver que c’est lui qui avait le contrôle dans le couple. Un geste bien lâche qui a coûté la vie à une pauvre femme qui tentait justement de se sortir de l’horreur de la violence conjugale.

Un homme de 34 ans risque 15 années de prison après avoir battu sa femme à mort et l’avoir filmé pour montrer le résultat à ses amis.

Vivant dans la ville de Lebedyan en Russie, Maxim Gribanov a tabassé sa femme Anastasia Ovsiannikova après qu’elle lui ait annoncé qu’elle voulait le quitter. Toutefois, l’homme manipulateur et ultra contrôlant ne voulait rien savoir, il a alors battu à mort sa femme.

 

Après l’avoir frappé pendant plusieurs heures, son corps était couvert de bleus. Maxim Gribanov a alors décidé de filmer son épouse pour montrer le résultat à ses amis et leur montrer qu’elle était « sous contrôle ».

Voici une photo tirée de la vidéo que l’homme a montrée à ses amis, comme vous pouvez malheureusement le constater, la pauvre femme était complètement recouverte d’ecchymoses. Elle n’avait presque aucune chance de s’en sortir.

La femme de 28 ans a finalement réussi à appeler les secours. Elle a été transportée à l’hôpital avec le corps couvert de bleus et souffrant d’une hémorragie interne et d’os brisés.

Arrivée à l’hôpital, Anastasia Ovsiannikova est tombée dans le coma et est malheureusement décédée six jours plus tard.

Cela faisait plusieurs années qu’elle était victime de violences de la part de son mari.

Elle cherchait le courage de lui annoncer qu’elle avait rencontré quelqu’un d’autre. Quand elle lui a finalement dit, elle l’a payée de sa vie.

Maxim Gribanov l’avait forcé à quitter son travail et avait menacé son père et son frère au cas où ils voudraient le dénoncer à la police.

Après sa mort, il a plaidé « partiellement coupable » selon la police. L’homme a déclaré « avoir ses raisons » pour avoir fait ce qu’il a fait.

Il risque 15 années de prison.

Malheureusement ce triste événement nous rappelle que la violence conjugale est toujours présente à notre époque et que même si certaines femmes tentent de s’en sortir, la violence de leur conjoint les rattrape…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La maman pense que son bébé a la varicelle, or le docteur lui révèle l’horrible vérité

Cette femme ivre laisse sa voiture dans le parking du bar. Le lendemain, elle trouve ça sur son pare-brise.