, ,

Un enseignant au Ghana enseigne Microsoft Word à la craie et vous devez le voir de près pour vraiment l’apprécier.

Un post Facebook d’un enseignant au Ghana est devenu viral et il a conquis le cœur de nombreuses personnes, grâce à ses méthodes d’enseignement inhabituelles et improvisées des TIC (technologies de l’information et de la communication), sans ordinateur!

Après avoir étudié les arts visuels, Owura Kwadwo a décidé de mettre à profit ses compétences pour enseigner la création d’un document Word, en dessinant une copie d’écran complète au tableau pour que ses élèves puissent en tirer des leçons. « Je le fais pour que mes élèves comprennent ce que j’enseigne, dit-il. « Au moins pour donner une image de ce qu’ils verront en supposant qu’ils étaient derrière un ordinateur. » Sa méthode semble bien fonctionner, car les enfants apprécient beaucoup ses cours et sont capables d’apprendre efficacement. « Je m’assure qu’ils comprennent tout bien avant de quitter la classe. »


La publication a provoqué de vives discussions au Ghana. Tandis que la plupart des gens félicitent à juste titre M. Kwadwo pour son dévouement envers ses étudiants et l’improvisation de génie, il y a eu indignation quant à la raison pour laquelle il devrait avoir à faire ces choses en premier lieu. Pourquoi, en 2018, les écoles sont-elles encore dépourvues d’ordinateur? M. Kwadwo lui-même pense que les choses s’améliorent lentement.

« Le gouvernement est utile et je crois en eux. Ils essaient d’améliorer les TIC pour les enseignants et les étudiants », a-t-il déclaré. Alors que cela peut se produire dans les grandes villes comme Accra et Kumasi, les progrès sont clairement lents dans les zones rurales. « Nous avons besoin d’infrastructures bien équipées et d’aides à l’enseignement et à l’apprentissage, et d’un gouvernement qui a l’éducation à cœur. »

Depuis que sa publication est devenue virale, M. Kwadwo a reçu des offres de dons pour des ordinateurs portables et des projecteurs, ce qui est une excellente nouvelle pour les enfants et l’école. M. Kwadwo est reconnaissant de toute aide apportée pour améliorer l’expérience de ses élèves, et prévoit également d’aider d’autres écoles de la région. « Il y a beaucoup d’écoles confrontées à ce même problème », a-t-il dit à Bored Panda. « Je peux aussi aider et donner quelques-uns de leurs dons, afin qu’ils puissent également bénéficier de l’enseignement des TIC. »

Les efforts et l’engagement de M. Kwadwo sont un bon exemple pour les enseignants dans les pays en développement comme le Ghana, où parfois un peu d’improvisation est nécessaire pour combler les lacunes que les gouvernements sont incapables de fournir. Les TIC sont un sujet vital pour la prochaine génération, si le Ghana veut être compétitif sur le marché mondial, et avec des enseignants comme M. Kwadwo pour inspirer les étudiants, les choses s’améliorent!
Source: Bored Panda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 sosies hallucinants de célébrités qui proviennent de d’autres pays.

Ce chat à un seul oeil adore faire du surf avec ses propriétaires à Hawaii.