in

Toutes les femmes devraient faire très attention, car elles peuvent perdre la mémoire, les cheveux, les ongles en utilisant…

Le drame survenu à cette jeune fille peut aussi vous arriver ! L’erreur qu’elle a faite ? Utiliser des tampons. Voici son histoire.

Tampons : attention danger !

Un jour, alors qu’elle se trouvait dans sa salle de bains, cette jeune femme a constaté que ses ongles commençaient à devenir cassants et qu’elle perdait une quantité excessive de cheveux. Elle est alors partie consulter un médecin pour essayer de comprendre ce qui se passait dans son corps. Celui-ci lui parle alors du syndrome du choc toxique : il s’agit d’une maladie bactérienne très rare qui est la conséquence de l’utilisation de tampons et de leur présence trop prolongée dans le vagin.

Non seulement l’état de ses cheveux et de ses ongles se détériorait mais l’état de sa peau devenait également critique. Voyant que son état s’empirait de jour en jour, les spécialistes ont alors décidé de la mettre dans un coma artificiel afin de pourvoir survivre au traitement très lourd qui s’imposait. Après 8 jours de coma artificiel, la jeune femme a été réveillée… Celle-ci ne se souvenait plus de rien à son réveil et elle n’arrivait même plus à reconnaître ses trois filles. Pire, elle ne savait même plus qui elle était ! Elle était atteinte d’amnésie.

Cette jeune mère était dans un état physique catastrophique, au point qu’elle ne parvenait même pas à articuler ses mots ni à marcher. Elle a du tout réapprendre en redémarrant de zéro : motricité, stimulation de la mémoire, langage, etc. Sa convalescence a été longue et douloureuse et a nécessité deux longues années.

Les tampons : respecter les consignes d’utilisation

En effet, de nombreux experts santé ne cessent de multiplier les mises en garde contre l’utilisation des tampons, et pour évoquer les dangers lorsqu’ils sont utilisés de manière inappropriée.

En effet, un tampon ne doit jamais rester plus de 8h dans le corps. Pourquoi ? Parce que la présence de sang (menstruation) crée un environnement chaud qui favorise la prolifération de bactéries dangereuses et néfastes pour la santé. Généralement, une femme utilise des tampons pendant la nuit et elle ne les change pas jusqu’au lendemain (le saignement est plus faible pendant la nuit à cause de la position couchée). La meilleure solution est d’opter pour des serviettes hygiéniques pendant la nuit pour prévenir tout ennui de santé.

L’histoire de cette jeune femme peut aussi vous arriver si vous faites la même erreur ! N’hésitez pas à prévenir les personnes que vous connaissez sur les dangers liés à l’utilisation de tampons.

D’autres cas similaires de femmes qui utilisaient de tampons…

Le cas de Lauren Wasser, jeune mannequin de 24 ans, est le plus emblématique. Celle-ci s’est fait amputer une jambe suite à l’utilisation de tampons. Elle a été touchée par le syndrome du choc toxique, une maladie infectieuse très grave liée à la présence trop prolongée d’un tampon dans le vagin (elle a oublié un tampon dans son corps pendant 9 jours). En effet, ses deux jambes étaient en train de se momifier (son infection se transformait en gangrène) lorsque la jeune femme a été prise en charge par les équipes médicales.

Des composés toxiques trouvés dans les tampons

Certaines marques ajoutent dans la composition des tampons des polymères et de la viscose dans le coton afin d’en augmenter le pouvoir absorbant, mais qui pourraient comporter un risque de toxicité pour les femmes, d’où le danger.

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

0

Comments

0 comments

9 Remèdes pour faire fondre la graisse abdominale

Votre poids idéal en fonction de votre taille