in

Sans-abri, il nettoie tous les jours une plage de ses détritus : ce qu’il va lui arriver ensuite va changer sa vie

Dans la ville du Cap, en Afrique du Sud, Siyabulela Magobiyane, 28 ans, surnommé Dan, était sans emploi et sans abri.

Pour autant, tous les jours, cela ne l’empêchait pas d’avoir une activité constructive et servant la société : il ramassait par conviction les détritus se trouvant sur la plage de Bantry Bay, dans une banlieue huppée du Cap.

Mais tout cela c’était avant que Jay Margolis ne passe dans le coin et le repère le 7 mars dernier. Cet entrepreneur, attendant un client, observait le manège, interloqué : Dan dépose dans un conteneur deux sacs remplis à ras bord de déchets rejetés par l’océan puis, quinze minutes plus tard, rebelote !

« Lorsque je suis revenu 45 minutes plus tard, j’ai vu qu’il répétait l’opération une nouvelle fois. J’ai donc décidé d’aller échanger quelques mots avec lui. »

L’entrepreneur expose sa rencontre avec Siyabulela : « Il m’a dit qu’il était inquiet à propos de la pollution et qu’il voulait que les plages soient belles pour les touristes, et pour l’océan ».

Jay Margolis décide alors de le prendre en photo alors qu’il est à pied d’œuvre, puis poste son cliché sur Facebook avec cette mention « Quelle légende, Siyabulela Dan Magobiyane ! Ville du Cap, trouvons-lui un travail ». La publication est très vite devenue virale et a été partagée près de 38 000 fois sur le réseau social. Des efforts, de l’abnégation et un buzz qui ont finalement permis à Dan de décrocher un emploi à durée déterminée de 3 à 6 mois, dans le refuge pour personnes sans abri de « Haven Night », situé à Greenpoint.

Nul doute qu’il saura mieux que quiconque prendre en charge les personnes en détresse et dans le besoin qui seront accueillies dans le centre. Il s’est également vu offrir un travail permanent chez « Cape Skip », une entreprise de livraison de matières premières pour la construction et l’aménagement d’espaces extérieurs. Ils seraient d’ailleurs grandement intéressés et concernés par former Dan afin de lui permettre de s’installer confortablement et durablement au poste qui lui serait proposé.

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

0

Comments

0 comments

Personne ne te doit rien

Cette femme dépense 500.000,00 $ en chirurgie pour ressembler à Barbie