, ,

Le sari d’une femme reste pris dans une porte de train et c’est la catastrophe! C’est horrible.

Une femme a eu la peur de sa vie quand son sari est resté pris dans une porte du train. La pauvre femme a été tirée par le train et une caméra de surveillance a tout filmé.

«Le sari, longue pièce d’étoffe, est un vêtement traditionnel porté par des millions de femmes d’Asie du Sud (principalement en Inde, au Népal, au Bangladesh et au Sri Lanka au Pakistan, et en Iran.) dont l’origine remonterait vers 100 av. J.-C., en Inde. C’est une des rares habitudes vestimentaires à avoir été conservée par le temps. Le sari est une large bande de tissu d’environ 1,20 m de large sur 5 à 6 m de long. Sa technique de drapé varie selon les régions, les castes, les activités, les religions, etc. Le sari se porte sur un jupon et un corsage serré laissant le ventre nu. Il est fait d’une pièce, et il n’était habituellement porté que par les femmes mariées», précise Wikipédia.

La femme était en train de sortir d’un wagon quand son sari est resté accroché, puis les portes de sont refermées. La femme a été traînée par le train qui n’a pas attendu pour repartir. L’incident s’est produit à la station Kanjurmarg, à Maharashtra, en Inde.

Un policier qui a été témoin de toute la scène est venu aider la femme. L’homme a tenté d’aider la femme à se libérer de son sari, mais sans succès. Il est tombé et la femme a continuée d’être traînée sur le quai.

Le policier a été blessé légèrement et il a dû être soigné avec un kit d’urgence avant de pouvoir quitter les lieux.

Des passagers ont alors tenté d’aider la femme à se déprendre et ils ont finalement réussi en s’y mettant à plusieurs!

La femme a dû être conduite à l’hôpital suite à sa mésaventure. Elle aurait pu subir des blessures encore plus graves évidemment. Elle aurait pu tomber et finir écraser sous un wagon ou entre le quai et le train.

Elle sait qu’elle a eu de la chance malgré sa malchance et qu’elle a pu s’en tirer avec des blessures aussi mineures. Il est toujours important de surveiller les vêtements longs dans les transports collectifs, que ce soit un sari, un foulard ou un voile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une mère humiliée par des employés en allaitant son enfant à une piscine publique Bravo à elle!

Un « kiki challenge » qui tourne mal !