, , ,

Incroyable : cet adolescent de 15 ans a développé un test pour dépister le cancer du pancréas !

Le cancer du pancréas est la forme de cancer qui présente le taux de mortalité le plus élevé. En effet, sur 100 patients, 94 meurent dans les 5 années qui suivent le diagnostic. Cette forme de cancer reste difficile à détecter et à guérir. Voici comment un adolescent de 15 ans a réussi à développer un test pour dépister le cancer du pancréas.
 

Le pancréas est un organe du tube digestif qui se trouve entre l’estomac et le début de l’intestin grêle. Il produit différentes substances : des sucs digestifs pour une meilleure digestion des aliments, de l’insuline et du glucagon ; des hormones qui aident à réguler le taux de sucre dans le sang.

Le cancer du pancréas est souvent diagnostiqué tardivement, lorsque la tumeur se développe en dehors du pancréas. En effet, lorsque les cellules cancéreuses se développent au niveau du pancréas, elles se multiplient avec le temps et finissent par perturber le fonctionnement de l’organe, c’est là que les symptômes commencent à apparaître.

Toutefois, certains troubles laissent suspecter un dysfonctionnement au niveau de cet organe, comme une perte d’appétit, des nausées, des difficultés à digérer, voire une jaunisse. Si vous remarquez ces changements, consultez votre médecin pour en avoir le cœur net.

En outre, il faut savoir que différents facteurs peuvent provoquer l’apparition de cette maladie, notamment le tabagisme qui, selon les scientifiques, serait responsable de 20 à 30% des cas. L’obésité et les antécédents familiaux augmentent également les risques de cancer du pancréas.

 

Un test rapide pour dépister le cancer du pancréas

Plusieurs examens permettent de diagnostiquer cette maladie. Le médecin effectue d’abord une échographie pour observer les organes à l’intérieur de l’abdomen afin de vérifier la présence d’une masse suspecte dans le pancréas. Si une tumeur est détectée, un scanner est effectué pour déterminer sa taille. Enfin, pour confirmer le diagnostic, une biopsie est effectuée. Cependant, cette procédure est longue, coûteuse et détecte la tumeur à un stade généralement avancé.

Pour remédier à cela, un adolescent de 15 ans, Jack Andraka, a inventé une nouvelle méthode de dépistage. En raison du décès brutal de son oncle des suites de cette maladie, le jeune homme, grand amateur de biologie, a fait ses petites recherches comme tout le monde sur Google et Wikipédia. Il découvre que la maladie est toujours détectée à un stade tardif. Jack se fixe alors un objectif : créer un moyen de dépistage du cancer pas cher, facile et efficace. Il découvre que si environ 8.000 protéines spécifiques peuvent aider à détecter cette maladie, seule l’une d’entre elles peut aider à faire le diagnostic : la mesothéline ou MSLN.

Celle-ci est présente naturellement dans les tissus biologiques, mais elle est produite en quantité excessive en cas de présence de cellules tumorales. Le docteur Anirban Maitra, professeur à l’Université de Maryland, invite alors le jeune homme à faire des expériences dans son laboratoire pour approfondir cette piste.

En quelques temps, Jack a réussi à mettre au point une bandelette en papier, comme celle utilisée par les diabétiques, qui aide à détecter la mesothéline dans 90% des cas.
Ce test de dépistage est 26.000 moins cher, et est 168 fois plus rapide.

Suite à cette découverte, Jack Andrak a remporté le Prix scientifique Gordon E. Moore au concours Intel International Science and Engineering Fair. Il a déclaré : « J’envisage de rendre ce test disponible sur l’étagère des pharmacies, pour que les gens puissent faire le test rapidement, sans avoir à aller chez le médecin. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Mauvaises habitudes que vous devriez arrêter pour bien dormir

Voila pourquoi Steve Jobs interdisait à ses enfants l’utilisation de l’iPad