, ,

Elle poste cette photo sur Facebook…le lendemain, la police l’interpelle à cause de la photo!

Natosha Kirkland, est originaire de la Caroline du Nord. Ce cliché qu’elle a posté sur le réseau social social Facebook et qui la montre enceinte se trouve derrière son arrestation par la police.

La future maman croyait bien faire en voulant partager l’avancement de sa grossesse avec ses proches et amis. Certains font des remarques troublantes sur ce cliché qui peut sembler anodin pour d’autres. En effet, quelque chose d’horrible sur la photo a poussé les siens à contacter immédiatement la police qui a arrêté la future maman le lendemain.

Regardez plus attentivement la photo et vous allez remarquer de curieux détails:

Elle poste cette photo sur Facebook...le lendemain, la police l'interpelle à cause de la photo 1

Sur le tabouret à gauche, vous apercevrez une seringue et une cuillère servant à s’injecter de l’héroïne.

Elle poste cette photo sur Facebook...le lendemain, la police l'interpelle à cause de la photo 2

En outre, sur le bras gauche de la femme enceinte, vous remarquez l’existence d’un élastique, signifiant qu’elle vient tout juste de s’injecter de l’héroïne dans le corps ou bien qu’elle s’apprête à le faire…

Elle poste cette photo sur Facebook...le lendemain, la police l'interpelle à cause de la photo 3

L‘usage régulier de drogues durant la grossesse peut provoquer des retards de croissance intra-utérine, des fausses couches. En outre, toutes les drogues passent la barrière placentaire et le risque premier est celui de l’overdose, qu’elle touche la mère ou le fœtus uniquement. L’arrêt brutal de la consommation d’opiacés (héroïne, codéine ou méthadone…) peut également provoquer une mort fœtale in utero. A la naissance, l’enfant est parfois d’un poids inférieur à la moyenne. Lui aussi imprégné de drogue, il présente en général un syndrome de sevrage (tremblements, convulsions, troubles respiratoires et cardiaques) qui peut apparaître 15 jours après la naissance et durer jusqu’à trois semaines. Enfin, les enfants nés de mère toxicomane semblent plus souvent victimes de la mort subite du nourrisson.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Elle garde précieusement un cercueil à la maison…ce qu’il contient vous donnera des frissons !

La mère porteuse est enceinte de leur bébé. Mais quand l’échographie dévoile ses secrets…même le docteur est sous le choc !