, ,

Cette jeune femme prend des médicaments pour lutter contre sa bipolarité. Ce qui arrive à son visage est monstrueux.

Une jeune femme de 26 ans du nom de Khalia Shaw poursuit la compagnie pharmaceutique GlaxoSmithKline puisqu’un de leurs médicaments a brûlé 90% de sa peau.

De plus, le médicament l’a presque rendu aveugle et elle a dû être placée dans un coma artificiel.

Khalia prenait du Lamotrigine afin de traiter sa bipolarité diagnostiquée en 2013, mais comme vous pouvez le constater, les choses ont rapidement mal tourné.

Cette jeune femme prend des médicaments pour lutter contre sa bipolarité. Ce qui arrive à son visage est monstrueux. - 1

Après un mois, ses lèvres pelaient et elle a développé des éruptions cutanées. Le plus désolant est que lorsqu’elle s’est présentée aux urgences, les médecins lui ont indiqué qu’elle n’avait qu’un simple rhume.

Deux jours plus tard, Khalia s’est réveillée en douleur et la peau sur son corps se défaisait en morceaux. De plus, sa bouche était recouverte de gerçures. Elle s’est donc dirigée à nouveaux urgences.

Cette jeune femme prend des médicaments pour lutter contre sa bipolarité. Ce qui arrive à son visage est monstrueux. - 2

Cette fois-ci, les médecins n’ont pris aucune chance et ils ont isolé la jeune femme puisqu’ils craignaient qu’elle avait contracté une grave infection. Étant donné que sa condition se détériorait, elle a été transportée au Centre Médical Central de la Géorgie. Un dermatologue a fait quelques examens et la diagnostic fut le syndrome de Stevens-Johnson.

Les premiers symptômes ressemblent beaucoup à ceux de la grippe, mais la condition de la personne peut se dégrader suite à une mauvaise réaction face à un médicament.

Cette jeune femme prend des médicaments pour lutter contre sa bipolarité. Ce qui arrive à son visage est monstrueux. - 3

Sa peau a continué à tomber, ce qui a créé des larges plaies ouvertes. Elle a dû être placée dans un coma artificiel afin d’alléger la douleur. Après sept semaines à l’hôpital, elle a pu finalement rentrer chez elle.

Toutefois, elle doit subir plusieurs traitements et sa peau restera marquée pour le reste de ses jours. Khalia n’est pas la seule personne qui fut victime de ce médicament et elle n’est pas la seule personne à poursuivre la compagnie.

Cette jeune femme prend des médicaments pour lutter contre sa bipolarité. Ce qui arrive à son visage est monstrueux. - 4

Jusqu’à maintenant, la jeune femme a dû débourser plus de 3,45 millions de dollars et la facture pourrait augmenter davantage si elle cesse ses traitements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Son mari cache une caméra cachée dans la maison pour filmer sa femme. Préparez-vous des mouchoirs pour la suite des choses.

Contrairement aux apparences, si vous voyez ceci sur votre pare-brise, ce n’est pas du tout votre jour de chance.

Back to Top