in

8 signes précoces du cancer des ovaires

Le cancer des ovaires est responsable du plus haut taux de mortalité chez les femmes, plus que n’importe quel autre type de cancer lié à l’appareil reproductif féminin. En termes d’incidence, c’est le deuxième cancer gynécologique le plus répandu. Son taux de mortalité vient du fait que ses symptômes n’apparaissent que quand il atteint des phases avancées, ce qui réduit ses chances de guérison, d’où son surnom de « tueur silencieux »…
Dans cet article, nous vous présenterons certains symptômes qui peuvent indiquer un éventuel cancer des ovaires, et dont le dépistage précoce augmentera vos chances de guérison.

8 signes précoces du cancer des ovaires

  1. Ballonnements – se sentir ballonnée et dégager plus de flatulences que d’habitude sont les premiers signes du cancer des ovaires.
  2. Constipation – le mouvement irrégulier des intestins et la constipation peuvent aussi indiquer ce type de cancer.
  3. Douleur pelvienne – c’est une douleur qui ressemble à une sensation de lourdeur et d’inconfort autour de la région pelvienne.
  4. Douleur au bas du dos – des spasmes et une sensation d’inconfort, surtout quand votre corps est tendu.
  5. Envies fréquentes d’uriner et incontinence – l’incontinence urinaire peut aussi être un signe du cancer des ovaires, vu qu’elle témoigne d’une faiblesse des muscles du plancher pelvien.
  6. Perte d’appétit – se sentir rassasiée après un maigre repas et une perte de poids inexpliquée.
  7. Rapports sexuels – douleurs abdominales ou pelviennes pendant ou après un rapport sexuel.
  8. Fatigue – se sentir fatiguée très rapidement, même sans activité physique importante.

Important : D’autres maladies plus communes et moins graves peuvent présenter les mêmes symptômes. Mais même s’ils n’indiquent pas nécessairement un cancer des ovaires, il reste préférable d’en faire part à votre gynécologue.

Les causes du cancer des ovaires

Si les causes du cancer des ovaires n’ont pas encore été déterminées avec précision, il existe néanmoins plusieurs facteurs qui pourraient augmenter vos risques d’en avoir.

Les groupes de femmes suivants sont les plus susceptibles de développer un cancer des ovaires :

  • Les femmes qui n’ont jamais accouché ou qui ne sont jamais tombées enceintes
  • Les femmes qui ont dépassé l’âge de 50 ans : en fait, 50% des cas diagnostiqués positivement sont des femmes de plus de 65 ans
  • Les femmes atteintes de cancer du sein
  • Les femmes avec des antécédents familiaux de cancer du sein, des ovaires, de l’utérus, de la prostate ou du côlon
  • Les femmes sujettes à la mutation des gènes BRCA 1 et BRCA 2 (des gènes suppresseurs des tumeurs – mais ce facteur n’est pas déterminant)
  • Les femmes dont les parents du premier degré (mère ou sœur) ont été positivement diagnostiquées du cancer des ovaires.

Malheureusement, plusieurs cas du cancer des ovaires n’ont été précédés d’aucun des symptômes cités ci-dessus. Si l’un de ces signes alarmants dure plus de 2 semaines, consultez immédiatement votre gynécologue. D’ailleurs, il est très conseillé aux femmes de quarante ans et plus de consulter régulièrement, même sans la présence de ces symptômes. Ceci leur permet de dépister n’importe quel trouble de l’appareil reproductif et de décupler leurs chances de guérison en cas de diagnostic positif du cancer.

Source : santé+mag 

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

0

Comments

0 comments

Perdez jusqu’à 15 kg en 3 mois grâce à ce tueur de graisses

13 photos qui vous rappellent que votre journée pourrait être bien pire ! La 8 est assez badante…