, ,

22 photos bluffantes qui illustrent la naissance d’un bébé, étape par étape

Lennart Nilsson, suédois né en 1922, est un de ces photographes qui ne laisse pas insensible. Pionnier de la photographie médicale, il expérimente les nouvelles technologies de l’époque (années 1950 – 1960) en temps réel, compilant sa passion du corps humain et de l’apparition de la vie humaine avec celle de la prise de vues.

Justement, en 1950, la réalisation de fibres optiques apporte la souplesse nécessaire à l’exploration des organes via ce qu’on appellera « fibroscope » ou « flexoscope ». Nilsson peut commencer à tâtonner et tenter de capturer des images totalement inédites pour l’époque ! En 1957, il fait ses premières photos d’embryons humains. À force d’abnégation et de fascination, le résultat sera au rendez-vous…

En 1965, le mythique magazine américain LIFE (malheureusement aujourd’hui disparu), au fort accent sur le photojournalisme, fait sa couverture avec une des photographies les plus impressionnantes du travail de Lennart Nilsson : un embryon humain flottant (presque mystiquement) dans son placenta au sein du liquide amniotique, et raccroché via son cordon ombilical à sa mère. LIFE consacrera 16 pages à ce photoreportage, racontant chronologiquement la formation d’un embryon humain, jour après jour, semaines après semaines et mois après mois…

@keskispass.devilles.ca

Quelques semaines plus tard, paraît le livre « Naître » de Lennart Nilsson, qui s’écoulera très rapidement à plusieurs millions d’exemplaires.

1. Avancée d’un spermatozoïde vers l’ovule le long de la trompe de Fallope

@Lennart Nilsson via brightside.me
2. L’ovule

@Lennart Nilsson via brightside.me

3. « L’assaut », une nouvelle va potentiellement être bientôt « activée »…

@Lennart Nilsson via brightside.me
4. L’un des 200 millions de spermatozoïdes du père tente de pénétrer la membrane de l’ovule pour le féconder

@Lennart Nilsson via brightside.me
5. Dans la « tête » du spermatozoïde, tout le code génétique du père

@Lennart Nilsson via brightside.me

5. Une semaine plus tard, l’embryon est transféré vers l’utérus via la trompe de Fallope

@Lennart Nilsson via brightside.me
6. Après une semaine, l’embryon se fixe à la paroi de l’utérus

@Lennart Nilsson via brightside.me
7. L’embryon en plein développement après 22 jours. La zone grise deviendra le cerveau

@Lennart Nilsson via brightside.me

8. Au bout du 28ème jour de développement, le coeur du foetus commence à battre

@Lennart Nilsson via brightside.me
9. 28 jours après la fécondation le foetus ressemble à cela

@Lennart Nilsson via brightside.me
10. Au bout de cinq semaines, le foetus mesure 9 millimètres de long. On peut déjà distinguer son visage avec yeux, bouche et narines

@Lennart Nilsson via brightside.me

11. Au bout d’un peu plus de 40 jours de développement, les cellules extérieures au foetus se joignent à la surface de la paroi utérine pour former le placenta

@Lennart Nilsson via brightside.me
12. Au bout de 8 semaines de développement

@Lennart Nilsson via brightside.me
13. Au bout de 10 semaines… Les paupières des yeux commencent à se former…

@Lennart Nilsson via brightside.me

14. Au bout de 10 semaines également, l’embryon peut déjà toucher et sentir de ses mains l’environnement

@Lennart Nilsson via brightside.me
15. Au bout de 16 semaines (4 mois)…

@Lennart Nilsson via brightside.me
16. … Les vaisseaux sanguins et notamment les artères commencent à se former complètement

@Lennart Nilsson via brightside.me

17. Au bout de 18 semaines, le foetus peut entendre certains sons venant de l’extérieur

@Lennart Nilsson via brightside.me
18. Au bout de 19 semaines…

@Lennart Nilsson via brightside.me
19. Cela fait 20 semaines, le foetus mesure maintenant 20 centimètres de long, des poils et cheveux commencent à apparaître ci et là…

@Lennart Nilsson via brightside.me

20. Au bout de 24 semaines…

@Lennart Nilsson via brightside.me
21. Le foetus a 6 mois!

@Lennart Nilsson via brightside.me
22. Cela fait 8 mois, le petit spermatozoïde qui a fécondé l’ovule est devenu UN, il est aussi devenu beaucoup plus grand et « impressionnant »… Dans un mois, il découvrira le monde extérieur.

@Lennart Nilsson via brightside.me
Lennart Nilsson est toujours en vie (il a 93 ans) et son livre est régulièrement réédité et remis à jour avec de nouvelles photographies inédites. Car la photographie et la science n’en finiront pas de nous surprendre.

Découvrir quelques-unes de ces photographies que vos parents et grands-parents ont découvertes il y a un peu plus de 50 ans dans LIFE, et reprises par Paris Match, The Sunday Times, Stern… et bien d’autres magazines du monde entier, cela fait « quelque chose ». Imaginez la découverte, le choc et l’émotion de la population mondiale à l’époque ! L’infiniment petit… et l’infiniment grand : à titre de comparaison et de parallèle, quatre années plus tard, le premier homme foulait le sol lunaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ancienne obèse, elle remporte un concours de bikinis… avec un corps mince, ferme et musclé

8 scènes (de la vie quotidienne) qui ont complètement changé… depuis que vous avez un chien